Топ-100 ⓘ Distorsion, Star Trek. Dans lunivers de fiction de Star Trek
Précédent

ⓘ Distorsion, Star Trek. Dans lunivers de fiction de Star Trek, la distorsion ou propulsion exponentielle est une déformation de lespace qui modifie les lois de l ..



Distorsion (Star Trek)
                                     

ⓘ Distorsion (Star Trek)

Dans lunivers de fiction de Star Trek, la distorsion ou propulsion exponentielle est une déformation de lespace qui modifie les lois de la physique pour permettre à un vaisseau datteindre une vitesse supraluminique. Il est ainsi opposé à limpulsion.

                                     

1. Théorie

Le moteur à distorsion fonctionne sur le modèle de la métrique dAlcubierre. Il déforme la texture de lespace pour propulser le vaisseau. Dit simplement, le moteur distord lespace, à la fois à lavant et à larrière du vaisseau, lui permettant de voyager plus rapidement que la vitesse de la lumière. Spécifiquement, lespace est contracté en avant du vaisseau et allongé derrière lui. Le vaisseau lui-même repose dans une bulle de distorsion entre les deux distorsions de lespace ; la bulle contient ce que lon appelle le subespace. Cet espace distordu, et la région qui la compose, fait accélérer le corps jusquà une "vitesse de distorsion" et le vaisseau "surfe" alors sur la vague de lespace-temps créée par cette distorsion.

Les voyages à des vitesses excédant la vitesse de la lumière sont possibles de cette manière parce que le vaisseau est, strictement parlant, stationnaire immobile dans lespace qui se trouve dans la bulle de distorsion pendant que lespace lui-même se déplace. Puisque lespace lui-même se déplace et que le vaisseau nest pas en train daccélérer, il néprouve aucune dilatation temporelle, permettant le déroulement du temps à lintérieur du vaisseau et de rester le même que celui qui se trouve à lextérieur de la bulle de distorsion.

                                     

2. Moteurs

Ce sont les nacelles de distorsion du vaisseau qui créent la bulle de distorsion qui enveloppe le vaisseau. Les vaisseaux ont habituellement deux nacelles et elles doivent être toutes les deux fonctionnelles pour être utiles. Il peut être dangereux pour des êtres vivants dêtre trop près dune nacelle fonctionnelle, cest pourquoi elles sont normalement installées sur des pylônes.

Le moteur de distorsion fonctionne grâce à un réacteur mélangeant de lantimatière et de la matière, du deutérium, par le biais dhydrogène. Le mélange produit une quantité fulgurante dénergie qui sert à la propulsion supraluminique. Afin de maitriser cette puissance, on utilise dans le réacteur des cristaux de dilithium qui servent à contrôler la réaction et à générer un champ subspatial stable, cest-à-dire que lon puisse utiliser sans détruire le corps en distorsion.

Le vaisseau évite les collisions avec les corps extérieurs poussière, météorites. à laide de déflecteurs de navigation Navigational Deflector, dont le principal est placé à lavant du vaisseau, sous la soucoupe.

                                     

3. Les risques dune vitesse supraluminique

En 2370, Starfleet a découvert que voyager à de hautes vitesses de distorsion avait, à la longue, des effets négatifs sur la structure de lespace-temps. Des limites de vitesse de distorsion furent alors instaurées pour prévenir ces dommages. Dans les années qui suivirent, les progrès technologiques dans le domaine de la propulsion par distorsion permirent de développer des systèmes de propulsion qui ne causent pas de tels problèmes, notamment en retravaillant la géométrie des bulles de distorsion, ce qui a donné des vaisseaux aux soucoupes plus effilées comme celles du USS Voyager ou de l Enterprise E.

                                     

4. Tableau synoptique des vitesses de distorsion

MATHÉMATIQUES DE LA DISTORSION ET DU COEFFICIENT DE LA VITESSE:

Dans la théorie le tableau ci-dessous peut se résumer en une première fonction:

Ceci a été découvert grâce a un programme génétique de 100 024 individus. | | ln ⁡ X 0 + X 0 ∗ X 0) − 0.613 ∗ X 0 X 0 − − 0.949) ÷ √ X 0) + cos ⁡ sin ⁡ sin ⁡ X 0) + X 0 | + tan ⁡ − 0.558 | + cos ⁡ tan ⁡ − 0.924 + − 0.191 + X 0) {\displaystyle \left\vert \left\vert \lnX0+X0*X0)-0.613*X0X0--0.949)\div \surd X0)+\cos\sin\sinX0)+{\sqrt {\sqrt {\sqrt {}}}}X0\right\vert +\tan-0.558\right\vert +\cos\tan-0.924+{\sqrt {-}}0.191+X0)}

Où X0 est la vitesse de distorsion.

Donc à distorsion 4: f4 = 101.96158232256556 = WarpCoef

Autre exemple, il est possible dêtre précis comme dans la saga grâce a cette formule, exemple pour la distorsion 6.4: f6.4 = 486.0633928229993

Cependant la formule nest pas fiable dans le cas de dépassement de la limite théorique de 9.000 ; En fait il faudrait une nouvelle formule pour calculer la valeur exacte si lon dépasse distorsion 9 qui vaut 1519.8838319002466 fois la vitesse de la lumière précisément mais il y a marge derreur car cest une prédiction symbolique et régressive. Ainsi dans quelque temps il sera certainement possible de gagner en précision. Le souci majeur dans lutilisation de programme génétique symbolique et régressif est quoutre le fait quil faille des processeurs puissants, il faut aussi beaucoup de RAM.

De même si lon veux calculer la distance parcourue avec comme unité la distance terre-soleil, il suffit dappliquer cette formule:

11 216000 ∗ W a r p C o e f 2 {\displaystyle {{11 \over 216000}*WarpCoef \over 2}} ; Pour une seconde.

Donc 11 216000 ∗ W a r p C o e f 2) ∗ 60 {\displaystyle {{11 \over 216000}*WarpCoef \over 2})*60} ; Pour une minute.

De même que le choix du mode de distorsion peut être mis en équation.

Grâce a un Programme Génétique une solution a été trouvée pour remplacer un algorithme dintelligence artificielle complexe et lourd, voici une solution possible qui est sortie avec un fitness de 0.21590491304874435:

| D E S T X − P O S X | + P O S Y − D E S T Y + tan ⁡ P O S X) + tan ⁡ P O S Y + P O S Y / 0.1 + D E S T X) {\displaystyle {\sqrt {}}\left\vert DESTX-POSX\right\vert +POSY-DESTY+\tan{\sqrt {}}POSX)+\tanPOSY+POSY/0.1+DESTX)}

POSX,POSY sont les coordonnées dorigine.

DESTX,DESY sont les coordonnées de destination.

Implémenter dans une fonction permet de décider rapidement quelle vitesse il faut utiliser pour le voyage.

La vitesse de distorsion est une valeur asymptote, en théorie limitée à un facteur 10: à une telle vitesse, le corps dans la distorsion occupe tous les points de lunivers simultanément, ce qui théoriquement est impossible. Néanmoins plusieurs violations ont lieu dans lunivers de Star Trek.

Par ailleurs, il arrive souvent que les valeurs du tableau ne soient pas respectées. Par exemple dans lépisode Les trente-septiens, Tom Paris indique que le Voyager peut aller à la vitesse maximum de distorsion 9.965, qui représente 6 milliards de kilomètres à la seconde, soit 20 000 fois la vitesse de la lumière.

À distorsion 9.965 à 6 milliards de kilomètres à la seconde le temps pour retourner sur Terre serait de 3 ans et demie et non pas de 70 ans comme il est mentionné plusieurs fois dans la série. Pour prendre 70 ans la distorsion 9.965 serait de 1000 fois celle de la lumière soit 300 millions de kilomètres à la seconde. Par contre il est impossible de maintenir cette vitesse plus de quelques minutes sans surchauffe du réacteur tel quil est mentionné lorsque le Voyager tente de fuir un cube Borg. Donc on peut supposer quil y a une vitesse de croisière plus faible qui peut être maintenue à long terme, doù lestimation des 70 ans pour retourner sur Terre. On peut donc supposer que les 6 milliards de kilomètres à la seconde sont réalistes, mais pour de très courts moments.



                                     

4.1. Tableau synoptique des vitesses de distorsion Atteinte de la distorsion 10

Bien que cela soit théoriquement impossible, la distorsion 10 est atteinte à plusieurs reprises dans Star Trek.

Elle est atteinte par Tom Paris, dans Star Trek: Voyager, saison 2, épisode 15 "Le Seuil", Threshold:

Capitaine Kathryn Janeway: "Vous rappelez-vous ce qui sest passé?" Tom Paris: "Oh oui. Je regardais. Je regardais lindicateur de vitesse qui disait distorsion 10. Et je me suis soudain rendu compte que je pouvais me voir. Je voyais lextérieur de la navette, le Voyager, lintérieur du Voyager. Lintérieur de cette pièce. Pendant un moment, jétais partout à la fois. Littéralement partout, capitaine. Avec les Kazons, à la maison, avec les Klingons. Tout était là. Je ne sais pas comment lexpliquer. Cétait comme. Non, rien ne peut décrire ce que cétait."

À la suite de cette expérience, Tom Paris subit un processus accéléré dévolution biologique. Notons toutefois que cet épisode est considéré par certains comme le plus mauvais des épisodes Star Trek et que Brannon Braga, son auteur, le considère comme un gros navet fumant. Autrement dit, tous les évènements de Threshold sont considérés non-officiellement non-canoniques par les fans et par son auteur Référence VO.

Elle a été atteinte également par lEnterprise, dans Star Trek: La Nouvelle Génération, saison 1, épisode 6 Où lhomme surpasse lhomme - Where No One Has Gone Before, lors dessais durant lesquels un Voyageur propulse par accident le vaisseau hors de la Voie lactée, puis dans un espace inconnu où la matière et la pensée tendent à se confondre.

Dans la série originale lEnterprise atteint brièvement la vitesse de distorsion 10 lorsque la sonde autonome intelligente construite 2 siècles auparavant par un ancêtre de Kirk améliore les moteurs.

Dans TNG, Toutes les bonnes choses… épisode 7x25/26, le vaisseau commandé par lAmiral William T. Riker ainsi que le vaisseau médical commandé par le Capitaine Beverly Crusher atteignent la distorsion 13.

Dictionnaire encyclopédique

Traduction
Free and no ads
no need to download or install

Pino - logical board game which is based on tactics and strategy. In general this is a remix of chess, checkers and corners. The game develops imagination, concentration, teaches how to solve tasks, plan their own actions and of course to think logically. It does not matter how much pieces you have, the main thing is how they are placement!

online intellectual game →